Blogactiv en français

Le parlement hongrois a adopté vendredi matin 30 décembre le projet de loi sur l’encadrement de la banque centrale, en dépit des objections formulées par l’Union européenne et la Banque centrale européenne, qui y voient une remise en cause de l’indépendance des autorités monétaires. La lettre du président José Manuel Barroso s’est vu opposé une fin de non-recevoi r( Pour l’historique de ces dernières semaines cf. Nea say N° 116 http://www.eu-logos.org/eu-logos_nea-say.php?idr=4&idnl=2328&nea=116&lang=fra&lst=0&arch=0 ) Le texte a été adopté par 293 voix contre quatre. L’opposition socialiste et le parti écologiste LMP n’ont pas pris part au scrutin.
Le Premier ministre hongrois, Viktor Orban, avait opposé une fin de non-recevoir aux autorités européennes, qui lui demandaient de renoncer à ce projet, en déclarant que son pays n’avait pas d’ordres à recevoir de Bruxelles. Une reprise des négociations avec le FMI et l’UE en janvier n’est désormais plus assurée: mercredi dernier 28 décembre, le FMI […]

Author :
Print
EurActiv Network