Blogactiv en français

Le rapport avec le passé communiste représente une double provocation : du point de vue de la vie politique la gestion du passé peut constituer toujours un thème du discours militant ; du point de vue scientifique le passé communiste donne l’occasion de débattre des hypothèses sur les clivages politiques, les théories de la path dependence, la théorie des partis politiques etc. La question des clivages reste une des plus disputées est les opinions concernant l’application de cette catégorie aux partis politiques roumains sont assez variées. Considéré le clivage fondateur de l’espace postcommuniste roumain l’opposition post-dissidence/postcommunistes[1], il reste quand même de nombreuses inconsistances saisies par Daniel- Louis Seiler et Jean- Michel De Waele. Ces derniers expliquent cette opposition par l’incapacité politique des partis roumains qui n’a fait autre chose que provoquer des blocages et exprimer le manque d’imagination dans la constitution des alliances politiques.
Sans être une adepte de la ligne de l’exceptionnalisme roumain, […]

Author :
Print
EurActiv Network